Rechercher
  • oliviercarpentieri

Paresthésie cuisse antérieure et latérale de cuisse

Un patient vient me consulter pour une perte de sensibilité de la cuisse antérieure droite et une névralgie du nerf fémoral-cutané droit qui durent depuis 3 semaines environ.

A l'examen on retrouve ici encore la zone du petit bassin qui travaille et l'estomac.

Pour rappel l'estomac correspond à la pression et le petit bassin aux valeurs de famille, travail et de territoire.

La recherche de mémoires émotionnelles actives révèle 2 tensions sur l'estomac, mais qui ne correspondent pas, dans le temps, à l'apparition des symptômes puisqu'elles sont beaucoup plus anciennes.

En revanche, si nous recherchons les symboliques émotionnelles correspondant à ces 2 zones, l'histoire du patient correspond parfaitement.

Il faut savoir que la paresthésie du nerf fémoral-cutanée, qui correspond au muscle TFL (tenseur du fascina lata), est toujours en relation avec une histoire de chien, car c'est la zone symbolique ou l'animal vient chercher ses caresses. Après avoir questionné le patient qui n'a pas de chien, il en ressort que, 3 semaines auparavant, 2 chiens d'un voisin avaient fait irruption dans son


jardin...

Un mélange d'inquiétude de voir pénétrer chez lui et d'inquiétude pour les animaux du voisin qu'il connait sont à l'origine du stress non conscientisé qui s'exprime sur cette zone.

Concernant l'insensibilité cutané, c'est lorsque je lui explique la symbolique qu'il fait le lien avec sa mère...

Lorsqu'on a une perte de sensibilité, c'est pour se rendre insensible à l'avenir (partie antérieure) de la relation (cuisse) qui lui est imposée (côté droit) par l'autre.

Sa mère refuse de faire les aménagements nécessaires à son indépendance qui bloque ainsi son fils et l'oblige à rester proche d'elle pour l'accompagner et l'aider. Malheureusement le fils souhaite déménager dans un autre département et se sent bloqué. Il s'inquiète pour la relation avec sa mère et culpabilise de la laisser.

J'ai vu son fils 3 semaines plus tard, dès la sortie du cabinet, il n'avait plus de douleur et la sensibilité de cuisse était revenue.


41 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout