Rechercher
  • oliviercarpentieri

Enurésie post traumatique chez un enfant

Énurésie spontanée apparue à la suite d’une fracture de clavicule lors d'une chute chez un enfant de 4 ans.

A première vue il n'y a aucun lien entre l'énurésie et une fracture, surtout si celle-ci est situé sur une partie qui n'est pas en lien avec les voies nerveuses ou la région pubienne. Il ne faut pas voir la fracture comme le déclencheur mais il faut analyser le contexte de survenu qui colle parfaitement à l'apparition des symptômes.

Ici l'enfant présente des mémoires émotionnelles sur l'estomac et sur le petit bassin (zone de vessie) qui correspond pour cette dernière aux valeurs de famille, du petit groupe et, très important ici, de territoire. Les mémoires traumatiques liées à la fracture sont ici présentes sur la zone de vessie.

Avant que le parent n'expose le contexte de l'événement, je mentionne un conflit lié à une perte de territoire de l'enfant lors du traumatisme. Celui-ci me valide le contexte puisque cet enfant était en train de se disputer la "place" sur le canapé lorsque sa sœur l'a poussé pour le faire tomber et garder le canapé pour elle.

Ceci semble minime à première vue dans une analyse extérieure mais pour l'enfant, intrinsèquement, cela est d'une grande importance. Uriner permet de marquer le territoire dans l'inconscient animal. Il compense ainsi sa perte de territoire.

Une fois les mémoires levées, outre la libération des tensions sur la clavicule, cela lui a permis de retrouver des nuits sans accident très rapidement.




65 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout